“Meyralou” s’installe sur les champs de nos campagnes, à proximité d’un carrefour stratégique.
Sa présence imposante éloigne certes les oiseaux prédateurs, mais en revanche incite de nombreuses personnes à construire à leur tour 200 autres épouvantails pour l’accompagner dans ce festival.

 

 

“L’Essor Sarladais”,

20 juillet 2001

 

Sommaire