Précédente

Index

Suivante

 

Parfois choquant, Toujours intéressant

Plus de tabous

Après avoir dénoncé,

Reste à appliquer…

Et arranger nos vies.

Solidarité, amour, sourire…

Encore bravo! Et merci!

Difficile de mettre un mot pour qualifier cette expo. Néanmoins, elle a le mérite de provoquer un grand nombre de sensations.

Divers gens ont dû être choqués mais nous les jeunes, on sait que c'est notre société et que c'est à nous de la faire bouger.

Merci de votre aide.

Continuez à tracer "des routes" si touchantes.

Image intrigante, spontanée. Peur, horreur, réalité ! Que nous reste -t-il?

L'amour.

Super expo. Choquante quelquefois. Les écouteurs expriment bien les malaises qu'on peut tous avoir!

Merci pour faire comprendre aux adultes.

Tous pour la paix dans le monde et contre le racisme.

Message pour les artistes et tous les hommes.

J'habite la Catte depuis 20 an, en France depuis 30 ans.

Le malaise dans un quartier, c'est de mettre tout le monde dans un même panier.

Je suis français par les papiers mais pas par les regards, pourquoi?

30 ans en France et je souffre de ça…

L'expo, elle a  sûre! C'est vrai qu'on vit dans un monde où tout le monde ne peut pas s'exprimer librement; je pense qu'il faudrait que les hommes cessent d'être égoïstes et pensent à ceux qui ne peuvent pas exercer leurs droits.

Le manque de communication

Le manque d'amour

L'égoïsme

L'orgueil

L'excès de fierté

Ne pas écouter

La solitude

L'ennui

La peur

La peur

Ouais c'est cool

Moi je pense que vous avez bien fait de faire l'expo à côté d'un quartier.

Continuez comme aç.

 

J'ai trouvé cette expo trop forte!!

Elle permet de réfléchir…

Malheureusement de nos jours  nous n'avons plus de temps. Le temps c'est de l'argent.

On court, on court, mais jusqu'où?!

Le suicide, c'est la force du cœur qui n'entend plus. C'est le sublime courage des vaincus…

C'est trop fort! Il n'y a pas de mots!!

C'est bon !! C'est chouette!! J'en avais besoin !! C'est cool !!

Je sais pas trop où j'en suis de ma vie, ce que je fais, où je vais, et je te remercie de me permettre de partager ma douleur.

Est-ce que vivre, c'est vraiment ça?

Devoir passer sa vie à se battre pour de petits plaisirs quasi invisibles par rapport à toutes les difficultés.

Je désespère et je voudrais sortir de cette galère, sourire avec mon cœur et pleurer aussi avec.