Précédente

Index

Suivante

 

Janvier 98-Recrutement des jeunes créateurs.

Presses, prospectus, affiches et courriers envoyés sur plusieurs points stratégiques de concentration de la jeunesse divulguent l’appel aux volontaires. Par leur motivation d’engagement, 10 jeunes seront sélectionnés parmi 30 candidats.

Ils acceptent les trois contraintes de base données par Tupi Arts Vivants:

1- Avec toute liberté de forme, de concept esthétique et de volume, le thème doit être exprimé par les Arts Plastiques, à partir d’une « page blanche».

2- La recherche et le choix des œuvres pour l’exposition seront faits à partir d’un travail collectif.

3- Les sculptures, installations ou autres objets créés pour l’exposition, doivent être interactifs pour entamer ainsi, d’emblée, la notion de dialogue autour des thèmes.

Tupi Arts Vivants crée une équipe de 8 professionnels pour l’encadrement pédagogique, l’orientation des jeunes sur les techniques des arts plastiques, ainsi que la logistique nécessaire à la mise en place du projet.

Avril 98-Stage Expression/Conception.

Sous forme d’un stage intensif de 15 jours (8 heures de travail journalier, hébergement et soirées en commun) les jeunes vivent ainsi leur première Rencontre/Expression.

Après cette rencontre, ils réalisent la maquette représentant 200 m2 d’installations, sculptures et graphismes, traduisant une partie de leurs « plaisirs et malaises ».

L’importance et l’ambition de leur projet vont au-delà de l'attente des partenaires déjà impliqués et nécessitent de nouveaux financements.

Avant tout, il faut gagner la confiance des partenaires culturels et sociaux et les convaincre d'investir moralement et financièrement dans un tel projet où LE JEUNE EST LE PROTAGONISTE. Pas évident!

Munis de leur maquette et d’une forte motivation, ils vont à la rencontre de nouveaux acteurs culturels et sociaux. Tupi Arts Vivants suit les jeunes dans ce marathon.

De nouveaux partenaires se joignent au projet: :

La Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales.

La Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales.

La Caisse Primaire d'Assurance Maladie et la Caisse Régionale d'Assurance Maladie.

La Caisse d'Allocation Familiale.

La Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie.

LEADER.

La Préfecture de la Dordogne.

La Direction Départementale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

La ville de Sarlat.

Le Conseil Général de la Dordogne.

 Mai 98 à avril 99-Construction.

Durant toute cette année, ces jeunes, volontaires et bénévoles, donnent tout leur temps libre pour rejoindre l’équipe de Tupi Arts Vivants et construire les éléments de leur exposition.

Au fur et à mesure que la construction se fait, la dynamique et l’implication de ces jeunes dans leur projet captivent l’intérêt de toutes personnes environnantes.

Mai 99-Inauguration.

  L’exposition « 10 VERS GENS » Plaisirs et Malaises est ouverte au public durant 15 jours dans les locaux de l’Espace Culturel François Mitterrand à Périgueux.