HISTORIQUE  et DESCRIPTIF

DU PROJET DE CRÉATION

EXPOSITION ITINÉRANTE ET INTERACTIVE

« 10 VERS GENS » Plaisirs et malaises

 

Novembre 97-Proposition et objectifs du projet.

 

Le Ministère de la Jeunesse et des Sports lance un appel à de nouvelles actions pouvant toucher directement les jeunes et faciliter la réflexion sur leurs malaises.

Tupi Arts Vivants propose donc un espace d’expression à dix jeunes de divers milieux socioculturels, pour concevoir et réaliser une exposition interactive et itinérante sur le thème « Plaisirs et malaises ».

 

Les objectifs principaux du projet de TUPI Arts Vivants sont:

1. Promouvoir les actions où les jeunes sont les protagonistes en facilitant la rencontre de jeunes issus de différents milieux socioculturels autour d’un projet artistique, tout en leur donnant les moyens financiers et logistiques pour la réalisation de leur projet. 

2. Interpeller et provoquer l’échange d’opinions et de réflexions des jeunes et des adultes sur la société actuelle. 

3. Favoriser le dialogue à travers l'interactivité des sculptures et installations conçues et réalisées par les jeunes. 

4. Imprimer les manifestations des adolescents: joie, vigueur, espoir, doutes et toutes autres difficultés ou plaisirs qu'ils éprouvent durant leur période de transition, de recherche d’identité et d’équilibre entre le corps et l’esprit. 

5. Divulguer leurs dépositions afin que tout public puisse évoluer dans l'Écoute et le Dynamisme. 

6. Reconnaître l’espace culturel et social de l’adolescent de nos jours. 

7. Contribuer à la politique qui vise au bien-être des jeunes et des adultes dans leur environnement. 

8. Créer autour de l'exposition de nouvelles rencontres et espaces d'expression: Arts Plastiques / musique / Conférences / Débats et toutes autres propositions…

Nos partenaires initiaux sont :

La Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports

L’Association Départementale de Développement Culturel

Le Comité Départemental d’Education pour la santé

La Mutuelle Générale de l’Education Nationale -Action et Documentation Santé dans l'Education Nationale

L’Education Nationale (Inspection Académique de la Dordogne).

 

 

 

Janvier 98-Recrutement des jeunes créateurs.

Presses, prospectus, affiches et courriers envoyés sur plusieurs points stratégiques de concentration de la jeunesse divulguent l’appel aux volontaires. Par leur motivation d’engagement, 10 jeunes seront sélectionnés parmi 30 candidats.

Ils acceptent les trois contraintes de base données par Tupi Arts Vivants:

1- Avec toute liberté de forme, de concept esthétique et de volume, le thème doit être exprimé par les Arts Plastiques, à partir d’une « page blanche».

2- La recherche et le choix des œuvres pour l’exposition seront faits à partir d’un travail collectif.

3- Les sculptures, installations ou autres objets créés pour l’exposition, doivent être interactifs pour entamer ainsi, d’emblée, la notion de dialogue autour des thèmes.

Tupi Arts Vivants crée une équipe de 8 professionnels pour l’encadrement pédagogique, l’orientation des jeunes sur les techniques des arts plastiques, ainsi que la logistique nécessaire à la mise en place du projet.

Avril 98-Stage Expression/Conception.

Sous forme d’un stage intensif de 15 jours (8 heures de travail journalier, hébergement et soirées en commun) les jeunes vivent ainsi leur première Rencontre/Expression.

Après cette rencontre, ils réalisent la maquette représentant 200 m2 d’installations, sculptures et graphismes, traduisant une partie de leurs « plaisirs et malaises ».

L’importance et l’ambition de leur projet vont au-delà de l'attente des partenaires déjà impliqués et nécessitent de nouveaux financements.

Avant tout, il faut gagner la confiance des partenaires culturels et sociaux et les convaincre d'investir moralement et financièrement dans un tel projet où LE JEUNE EST LE PROTAGONISTE. Pas évident!

Munis de leur maquette et d’une forte motivation, ils vont à la rencontre de nouveaux acteurs culturels et sociaux. Tupi Arts Vivants suit les jeunes dans ce marathon.

De nouveaux partenaires se joignent au projet: :

La Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales.

La Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales.

La Caisse Primaire d'Assurance Maladie et la Caisse Régionale d'Assurance Maladie.

La Caisse d'Allocation Familiale.

La Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie.

LEADER.

La Préfecture de la Dordogne.

La Direction Départementale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

La ville de Sarlat.

Le Conseil Général de la Dordogne.

 Mai 98 à avril 99-Construction.

Durant toute cette année, ces jeunes, volontaires et bénévoles, donnent tout leur temps libre pour rejoindre l’équipe de Tupi Arts Vivants et construire les éléments de leur exposition.

Au fur et à mesure que la construction se fait, la dynamique et l’implication de ces jeunes dans leur projet captivent l’intérêt de toutes personnes environnantes.

Mai 99-Inauguration.

  L’exposition « 10 VERS GENS » Plaisirs et Malaises est ouverte au public durant 15 jours dans les locaux de l’Espace Culturel François Mitterrand à Périgueux.

 

 

 

Une série de rencontres/débats ont lieu dans l’espace-rencontres prévu au sein même de l’exposition. Les 708 personnes qui l’ont visitée sont fortement interpellées et l'exposition est couronnée de succès autant par les acteurs culturels et sociaux, que par le public en général. Pour cette exposition, Tupi Arts Vivants reçoit le premier prix du concours organisé par la Caisse d'Epargne Ecureuil de la Région Aquitaine et sa directrice artistique est médaillée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

 Juin 99- Mise en œuvre de l'implantation.

Un Comité Technique est créé pour l’implantation en Dordogne.

L’équipe de Tupi Arts Vivants et les jeunes créateurs suivront le parcours de cette exposition itinérante, programmée en Dordogne durant 3 ans, pour ensuite partir dans différentes régions en France et à l'étranger.

Par la suite, les responsables du réseau culturel, de l’éducation, de la prévention/santé et du milieu associatif, font appel à cet « outil » qui valorise la dynamique innovatrice de la jeunesse et soulève un vrai débat sur les problématiques de nos jours.

L’exposition servira de support à de nouveaux projets autour des thèmes qu'elle soulève.

Selon les principaux centres d’intérêts de chaque ville ou commune qui la reçoit, une adaptation des modules et des programmes spécifiques sera mise en place : art/éducation, santé/prévention, rencontres/débats, et autres projets artistiques.

Nov./ Déc. 2000 - Implantation à Bergerac

Dans le cadre du programme de Politique de Ville  "10 VERS GENS", a été installée à l'Espace René Coicaud ( anciennes Usines Regnaud ) dans le Quartier Nord de la Ville de Bergerac.

L'exploitation de l'exposition par les acteurs sociaux, culturels et les établissements scolaires a pu être développée de manière importante.

L'équipe de la Ville de Bergerac, le Codes 24 et Tupi Arts Vivants ont mis en place des programmes  de mobilisation et de suivi du public (1300 visiteurs) durant trois semaines.

Des visites guidées dans le cadre de l'éducation pour la santé, des animations proposées après la visite (débats, musique, expression plastique et rencontre avec les jeunes créateurs de l'Exposition ) ont permis des riches échanges entre la population jeune et adulte venant des différents quartiers et milieux de Bergerac et ses environs.

 Nov./Déc. 2001 - Implantation au Centre Culturel de la Visitation à Périgueux.

Sous la coordination de l'Office Périgourdin d'Animation et dans le cadre du Contrat de Ville de l'agglomération périgourdine, la mise en œuvre de l'implantation de cette exposition est élaborée par les services techniques et d'animation de trois communes: Boulazac, Coulonieix-Chamiers et Périgueux.

Cette démarche fait aussi appel à la participation active des associations de jeunesse, culturelles et sociales des trois villes.

Année 2002 - Itinérance.

Prospection et négociation pour de nouvelles implantations dans la région Aquitaine, en France et à l'étranger.

Ainsi, nous continuons à la proposer afin qu'elle puisse toucher autant les populations des zones urbaines que rurales, et être confrontée aux cultures d'autres pays.

L’exposition itinérante « 10 VERS GENS » Plaisirs et Malaises amène, par  son interactivité, son intérêt thématique, et sa qualité plastique, à une rencontre très enrichissante entre tout public.

La force du contenu de leur expression, ainsi que la qualité technique des œuvres de ces jeunes créateurs méritent un regard privilégié.