retour à l'accueil


Information

A compter du 1er janvier 2016, la Mairie de Sarlat a repris, à sa demande, la gestion du Centre de Loisirs du Ratz-Haut.

Pour tout enseignements et inscriptions, vous voudrez bien vous rapprocher de leurs services.          lien Mairie

Pour les classes de decouverte, contacter directement le centre du Ratz-Haut - tel : 05 53 59 07 32 - mail : ratz-haut@wanadoo.fr

 
********

Pendant 65 ans, au service des enfants

 

L’Amicale Laïque de Sarlat  a œuvré pendant 65 ans pour les loisirs des enfants.

En effet, d’abord à Loubéjac ( 1950-1964) puis au Ratz-haut (1965-2015), elle a géré les différentes structures, apporté l’aide de nombreux  bénévoles pour la création et l’amélioration des équipements.

Cette histoire est indissociable des Francas qui dès le début en précurseurs, ont apporté leur expérience en matière d’animation, en ayant comme objectifs l’aspect social en accueillant le plus grand nombre d’enfants mais également en offrant des loisirs éducatifs de qualité.

En 65 ans ce sont des milliers d’enfants et des centaines de moniteurs, d’animateurs, de directeurs qui ont fréquenté soit Loubé, soit le Ratz-Haut.

C’est évidemment avec tristesse que nous voyons la fin d’une histoire qui a été riche en évènements et en rencontres.

C’est pour cela que nous allons conserver, sur ce site, cette page concernant le Centre de Loisirs, pour rendre hommage à tous ces acteurs.

Dans les semaines et les mois à venir, nous publierons plusieurs documents ciblant les points forts de différentes manifestations : 90 ans de l’Amicale, 40 ans, puis 50 ans du Ratz-Haut…

 Merci à toutes et à tous. 



Intervention de Roland THEIL, Président de l’Amicale Laïque, pour l’anniversaire des 50 ans du Ratz-Haut (23 mai 2015)

 

 

 

C’est mon tour, aujourd’hui, au nom de l’Amicale Laïque et des Francas de Sarlat de faire l’intervention pour les 50 ans du Ratz-Haut et également les 65 ans de la création du Centre Aéré  de Loubéjac.

Je dois dire que j’ai largement puisé dans le discours qu’avait fait Henri Guirardel , il y a dix ans.

Si vous le permettez le vais retracer quelques étapes de l’histoire de ce centre aéré.

1947 le patro à Ferdinand buisson
Nous sommes à la sortie de la guerre. Des militants ayant vécu et participé à la résistance veulent mettre en application les idéaux qui les habitent : paix,  laïcité et fraternité C’est la création d’un patronage laïque à l’école Ferdinand Buisson par Me Veerenoghe, directrice et par Marie Selves et Camille Gossart instituteurs aidés par des élèves du cours complémentaire.

Cette équipe, dès le début veut que ce patro ne soit pas une simple garderie mais un lieu d’éducation. Elle bénéficiera des conseils de Mrs Marcel Cousteil et Lucien Bonnet qui viendront régulièrement de Périgueux. Lucien Bonnet deviendra, par la suite président national des Francas. Il suivra cette expérience pendant de très nombreuses années.

1954 le  Centre Aéré à Loubéjac
Mr de Selves avait fait don à l’Hôpital, du château et de la propriété de Loubéjac. En 1954 l’Amicale Laïque avec son président Mr Magnac et le maire Mr Arlet décident de créer un centre aéré à Loubejac sous la direction de Marie Selves.
Pour pouvoir occuper ces locaux il faut un minimum de travaux : débroussailler les alentours ou nettoyer les écuries du fumier qui s’y trouve pour en faire une salle d’activité

Tout cela n’est possible que par la volonté et la participation des moniteurs bénévoles.

Le Centre Aéré ouvre le premier été durant 3 semaines, en août, du lundi au vendredi pour un prix de 50F de l’époque par jour, ce qui comprend l’encadrement le transport en car, la soupe de midi et le goûter (les élèves apportent leur gamelle).

Dès le début il y a une centaine d’enfants avec une douzaine de moniteurs. Quant aux conditions de sécurité elles ne sont pas celles d’aujourd’hui :  pas de téléphone bien sur et pour seuls véhicules ,   celui d’un responsable (Michel Delibie) et la mobylette de la cuisinière.

Question hygiène : 1 seul WC mais il y avait les bois autour, et 2 points d’eau seulement( cuisine et WC) . Ne parlons pas de la vétusté des locaux avec l’électricité dans 2 pièces seulement : la cuisine et le bureau. La cuisine est équipée d’une cuisinière à bois et d’un trépied à gaz. Et bien sûr pas de frigo.

Le transport se fait en car dans lequel on s’entasse à près de 100 (ce qui affolerait tout responsable actuel sans parler de la Police), mais pas besoin de d’avertisseur. Les chants, les cris des enfants sont là pour annoncer le passage.

Par contre, quel charme  cette demeure, , en particulier le grand escalier dans la grande salle qui est un lieu idéal pour raconter des contes qui resteront gravés dans la mémoire des enfants. C’est la vie de château !

 1962 ouverture d’un club de Jeunes Francas
On ne peut parler du centre aéré sans parler des Francas, cheville ouvrière de l’animation, et du rôle de Lucien Bonnet déjà cité. L’encadrement étant constitué de jeunes instits ayant le diplôme de moniteur (celui-ci était obligatoire dans la formation de l’Ecole Normale), il se forme vite une groupe très actif .

Se structure un club de jeunes Franca qui a un local au 3° étage de l’ancien théâtre : il est le reflet d’une vie associative très intense : des club danse, peinture, ping-pong,  théâtre et même « un café sans alcool »  Et on trouve parmi les 36 inscrits de la première année Christine Devier et  Jean Nouvel qui a dessiné la première affiche du club .

1965 Transfert au Ratz Haut.
Il y a 50 ans, Mrs Nouvel et  Pailloux,  inspecteurs de l’Education Nationale participent à Périgueux aux Jeux des 100 000F. Ceux jeux sont animés par Roger Lanzac dans le cadre des tournées du cirque Pinder. Les candidats gagnent et aussitôt annoncent qu’ils donnent cette somme pour créer « une maison de l’enfance en difficulté ».

Mr Leclaire, Maire de Sarlat, fait également un geste et fait don de Loubéjac contribuant ainsi à la création de la future ADAPEI .

Aussitôt la question du départ du centre aéré se pose, et commence la recherche d’un terrain. Après quelques péripéties, Mr Leclaire achète les terrains du Ratz haut, et très rapidement fait monter un préfabriqué avant l’ouverture de la saison d’été.

Nous voici dans nos nouveaux murs mais tout n’est pas idyllique : l’intérieur n’est pas fini. Le sol est en béton brut, ce qui pose des problèmes de nettoyage.

Une année pour faire ce grand nettoyage. Les amicalistes empruntent 2 aspirateurs au CEPF mais la poussière de ciment fait son œuvre et les 2 appareils rendent l’âme. Les cloisons mobiles en plastique accordéon glissent dans des saignées creusées dans le béton et le bas de ces cloisons vont vite s’user. Quant à l’extérieur, rien n’est fait. C’est plus un espace sauvage  avec ronces et fourrés qu’un espace de jeux.

Pour l’eau il faut aller à la ferme Bonnefond pour ré-amorcer la pompe.Quant au téléphone, il n’arrive pas encore jusqu’ici.

Les pionniers que sont Roland Baron et Claude Gentil, qui ont assuré la direction des premiers séjours, peuvent en témoigner.

(Je voudrais faire une parenthèse pour assurer Roland Baron de notre amitié et lui souhaiter un prompt rétablissement).

Et c’est petit à petit que le Ratz Haut va s’organiser


Première phase. L’installation

1966 Dès l’année suivante, achat de 4 marabouts d’occasion pour les activités d’été. Ces marabouts seront montés et démontés par les moniteurs chaque été

1968 Mr Burg, médecin, gagne une 4L  à la loterie de la FOL et en fait don au centre : c’est le premier véhicule, qui rendra évidemment bien des services

1969 camp chantier  de bénévoles pour la création de 4 plate-formes bétonnées sur lesquelles sont mis les marabouts pour les activités

1970 arrivée du téléphone avec le fameux 732

1970 camp chantier pour la réalisation des murs de soutènement côté cuisine et de la 5° plate-forme  sur laquelle est monté un  5°marabout pour le réfectoire)

1972 la  première convention est signée entre la mairie de Sarlat propriétaire, les Francas pour la partie animation et l’Amicale Laïque pour la gestion


La période suivante sera l’agrandissement des locaux.

1976 création du bâtiment des maternelles ( bâtiments des poussins) maîtrise d’œuvre par les Francas et en particulier par un professeur technique Jean Pierre Loseille. Ce bâtiment est financé par une subvention CAF et un prêt d’honneur sans intérêts de la Jeunesse Au Plein air remboursé sur 4 ans par la mairie

1977 camp chantier pour la construction de la bibliothèque (qui deviendra le local du facto)

1978   construction de la piscine par la mairie

1979 création du bâtiment des petits (actuellement petits loups) avec même montage financier qu’en 1976

Puis c’est la phase du remplacement des structures en toile par le dur

1984 construction sur les plate-formes de 2 bâtiments d’activités (pour petits et pour les grands), de la halle couverte et de la pateaugeoire. Suppression du marabout réfectoire (même montage financier)

1985 Dallage autour de la pataugeoire avec les dalles de récupération de la piscine municipale

L’effort maintenant va se porter sur l’accueil et l’encadrement

1982 le centre est ouvert toute la journée du mercredi et les vacances de Pâques.

1985 C’est l’arrivée de la première directrice permanente : Paulette Dekkers. Le centre comptabilise 5000 journées enfants/an)

1986 accueil de 2 classes de 6° du lycée Charlemagne de Paris mi camping mi dortoir : c’est le début des classes vertes

1987 fermeture par des huisseries alu de la halle (amicale et subvention CAF)

1987 ouverture pour les vacances de Toussaint et février
et aussi premier carnaval avec les écoles dans les rues de Sarlat.

1992 Extension du dortoir pour les classes vertes (Amicale et subvention CAF)

2005 Ouverture pour toutes les vacances L’accueil dépasse les 8000 journées enfants par an avec des pointes en juillet à 150 enfants/jour capacité maximale.

 L’ensemble du personnel encadrant, à l’année, est engagé avec des contrats CDI  La professionnalisation de l’ensemble des animateurs est réalisée ce qui ne les empêche pas de garder l’esprit militant.

2008 Spectacle « Les enfants du Dragon » par les enfants du Centre de Loisirs des chênes Verts dans le cadre des Arts en Folie ( Les deux séances, devant la Mairie, rassemblent 400 spectateurs.

 2011 Spectacle sur les droits de l’enfant

2012 Le spectacle « L’enfant Porte » est joué par 50 enfants devant 150 parents, aux enfeux.

2013  Opération L’eaudyssée : animation autour de l’eau et du patrimoine local, au Ratz-Haut

                   Exposition Moduleau

                   Sortie enfants/parents au spectacle de Saint Aulaye

  2013 Réalisation d’un clip vidéo d’un groupe rock et animation de ce même groupe pour les enfants du  Centre

 

Tous ceux qui regardent vivre ce centre seront d’accord pour dire que, grâce à Paulette Dekkers (qui a œuvré pendant 29 ans)  et grâce à Nicolas Clanet qui l’a remplacée,  même si l’esprit de départ a évolué, il est resté dans la droite ligne de celui des fondateurs .

Ce que l’on peut remarquer de cette expérience de 65 années de centre aéré c’est que les objectifs pédagogiques et éducatifs ont toujours présidé aux diverses activités du centre.

Il y a, également, toujours eu comme objectif, l’apprentissage de la vie en collectivité que nous appelons maintenant le « vivre ensemble », tout cela dans le respect de chacun et de chacune, en application de l’un de nos principes fondateur : la laïcité

Il me revient, en mémoire, une formule que nous citions lors des stages de formation d’animateurs.

Nous disions que l’un des projets des Francas était d’aider l’enfant, l’adolescent, l’adulte à devenir une personne la plus libre et la plus responsable possible dans une société la plus libre et la plus démocratique possible.

Je crois que c’est toujours, aujourd’hui, d’actualité .

Pour terminer, je veux rendre hommage et remercier les différentes municipalités qui nous ont accompagnés et aidés  pendant cette longue période : les municipalités Arlet, Leclerc et Fournier, Delmon et De Peretti.

Je veux associer à cet hommage les bénévoles et  les Présidents de l’Amicale Laïque : Mrs Magnac, Delteil, Frey, Salinié, Guirardel.

N’oublions pas les personnels de cuisine, les centaines de moniteurs, d’animateurs et de directeurs qui ont œuvré pendant toutes ces décennies, même si malheureusement beaucoup ont disparu.

Depuis le début, ce sont des milliers de petits sarladais qui ont fréquenté « Loubé », puis le « Ratz-Haut » et lorsqu’on les rencontre aujourd’hui, ils en ont des sentiments mêlés de plaisir et de nostalgie.

 

Un tel centre n’a pu naître et se développer sans des idéaux moteurs portés par les militants : celui de  la laïcité et celui de la fraternité.

Un tel centre n’a pu naître et se développer sans les bénévoles : nous les trouvons à toutes les étapes de la construction et de la vie du Ratz Haut.

Un tel centre n’a pu naître et se développer sans le support de la structure juridique et le soutien militant d’une association l’Amicale Laïque.

Un tel centre n’a pu naître et se développer sans le soutien moral et financier permanent des administrations que sont la Jeunesse et Sports et la Caisse d’Allocation Familiale.

Un tel centre n’a pu naître et se développer sans l’aide, le soutien matériel et financier de la collectivité locale responsable : la ville de Sarlat.

Un tel centre n’a pu naître et se développer sans le soutien sans faille des parents et des enfants.


Maintenant, un nouveau cycle s’ouvre puisque la Mairie reprend la gestion du Ratz-Haut à compter du 1er janvier 2016.

Pour nous l’aventure se termine avec le sentiment d’avoir bien œuvré, avec nos bénévoles pour les loisirs éducatifs des enfants.

Nous espérons que les objectifs d’éducation globale et de laïcité perdureront.

Nous ne pouvons, M le Maire, que vous souhaiter bonne chance.

Je vous remercie tous pour votre patience

 


Centre de loisirs du Ratz-haut (2015)



Le centre de loisirs du Ratz-Haut est ouvert tous les mercredis (à partir de midi), les petites vacances scolaires et les vacances d'été.

Il s'adresse aux enfants scolarisés de 3 à 14 ans.

Un service de car assure le transport des enfants, des arrêts au centre de loisirs.

Un petit déjeuner, repas et goûter sont fournis par le centre.

Le dossier d'inscription est à retirer au centre de loisirs, à l'Amicale Laïque ou téléchargeable sur ce site (voir plus bas).

Objectifs éducatifs :

1 – Favoriser l'accès à l'autonomie, encourager la prise de responsabilité

2 – Contribuer à l'apprentissage de la vie en collectivité : développer chez l'enfant sa capacité à se prendre en charge dans les tâches de la vie

     quotidienne

3 – Créer des conditions d'une vie collective fondée sur le respect, la tolérance et l'expression

4 – Favoriser découverte, création et apprentissage. Développer la créativité et l'imaginaire

5 – Intégrer la notion de projet : rendre l'enfant acteur de ses loisirs

dessin dossier

Télécharger LE DOSSIER D'INSCRIPTION





Nouvelle organisation des mercredis du centre de loisirs du Ratz-Haut


L'aménagement des nouveaux rythmes scolaires entraîne un changement de fonctionnement du centre de loisirs. Pour l'accueil des enfants les mercredis, les changements sont :

Accueil des enfants de 3 à 14 ans au centre de loisirs à partir de 12h.

                A la réservation, il est très important de nous signaler s’ils prennent le bus mis en place par le centre de loisirs et nous préciser à partir de quelle  
                école. 
(Un animateur est présent dans chaque école pou récupérer les enfants inscrit.)


Quand vous emmenez ou récupérez votre (vos) enfant(s), nous vous demandons de le signaler au bureau, en plus des animateurs, pour une meilleure gestion et afin d’éviter les erreurs.


Important :

Tous renseignements, informations et réservations doivent être pris au centre de loisirs du Ratz-Haut

(Bureau ouvert de 9h à 12h et de 14h à 17 h les lundi, mardi et jeudi ; de 8h30 à 18h le mercredi et de 9h à 12h le vendredi.

05 53 59 07 32 ou 06 08 23 19 82 ou ratz-haut@wanadoo)



Télécharger les tableaux de réservation des prochaines séjours : 



RESERVATIONS des mercredis de novembre-décembre & vacances de Noël 2015


RESERVATIONS des mercredis de janvier-février & vacances d'Hiver 2016


Télécharger LES TARIFS 2015


        foot   piscine             

ronde   iran   ping pong        


Télécharger le planning d'animation : 

Fête de Noël le mercredi 16 décembre 2015


Planning des vacances de Noël 2015
 - Du lundi 21 au jeudi 24 décembre 2015 -



fete juillet

Télécharger les autorisations de sortie :

Pas de sorties prévues...


Télécharger les menus : 

Télécharger les MENUS du mois de décembre 2015


croatie 2012
                                                                     
LES MANIFESTATIONS, CONFERENCES, RENCONTRES.....
QUI NOUS INTERESSENT :



Le petit cirque d'Hiver au centre culturel de Sarlat le mardi 15 décembre à 18h.


Saison de contes 2015/2016 bibliothèques/médiathèques Sarlat/Périgord Noir



ARCHIVES
:

Télécharger le journal du Rao : le Rao'Canard 


Télécharger le RAO'CANARD du 6 au 10 juillet 2015

Télécharger le RAO'CANARD du 13 au 17 juillet 2015