Document sans titre
Domaine d'activité :
Le corps humain
Respiration et circulation
 
Qu'est-ce que c'est ? mail plan S'incrire  
menu
Document sans titre ••• La matière
••• Le ciel et la Terre
••• Le monde vivant : unité, diversité, fonctionnement
••• Le corps humain
••• Les êtres vivants dans leur environnement
••• L'énergie
••• Les objets techniques
••• Défi départemental : Cyrano et la courge géante
••• Sciences et Mathématiques
rr
Module complet à télécharger
Prévisualiser les différentes séances

Point du Programme
 
Les fonctions de nutrition : respiration et circulation

Compétences spécifiques
 
Être capable de mesurer des rythmes respiratoire et cardiaque et les interpréter pour comprendre les liens entre respiration, circulation et activité physique.
Être capable de repérer les mouvements respiratoires (inspiration et expiration) et d’effectuer une première approche de la distinction entre l’air inspiré et l’air expiré.
Être capable de développer des arguments mettant en évidence le rôle de la circulation sanguine dans l’alimentation des organes à partir des poumons et du tube digestif.


Connaissances scientifiques pour l'enseignant
Auteurs : François Lusignan
Date de création : mai 1999
Date de modification : 30/11/12

Résumé du module
 
Après l’étude de la digestion (en 1ère ou 2ème année du cycle 3), les deux thèmes respiration et circulation proposés dans les programmes comme complétant “une première approche des fonctions de nutrition” doivent se mener conjointement sur un même module tant ces deux fonctions vitales sont étroitement liées. Leur étude n’est pas des plus simples et il convient de la réserver à la dernière année du cycle. Le problème à résoudre par les élèves est de comprendre le lien entre respiration et circulation après l’avoir constaté expérimentalement et mesuré. On s’appuie sur l’expérimentation, la dissection et l’observation pour dégager les connaissances de base : le corps a besoin d’un apport important d’air pendant un effort, l’air qui entre dans les poumons n’a pas la même nature que l’air expiré , des vaisseaux sanguins de grosse taille établissent un lien physique entre le coeur et les poumons.
Le fonctionnement de ces organes vitaux est observé et défini pour l’essentiel.
A partir de ces acquis, les élèves construisent un modèle intégrant le transport de l’oxygène par le sang vers les organes et l’évacuation du gaz carbonique vers les poumons. Les contraintes de ce cahier des charges imposent un sens de circulation et une séparation physique du sang artériel et du sang veineux de la même façon que sont séparés les circuits d'eau chaude et d'eau refroidie d'un radiateur de chauffage central..
La confrontation collective des hypothèses permet de constater qu’ il n’existe qu’une seule possibilité. Après que la classe en ait débattu et l’ait correctement formulée et schématisée, la proposition retenue est validée par la documentation scientifique.

Malle
 
• Eau de chaux
• Flacon
• Bouchon percé de deux trous
• 2 tubes coudés
• Bacs plastiques
• Ciseaux forts
• Tuyau d’arrosage (morceaux de 30 cm)
• Ballon de baudruche
• Tuyau souple aquariophilie (morceaux de 30 cm)
• Gants plastiques jetables
• Eponges, serpillère, vieux journaux, papier essuie-tout ...

Matériel complémentaire :
• Ensemble coeur / poumons (tractus) de porc ou de mouton.

Documents associés
 

Domaine Le corps humain Haut de page