Théâtre
Association Départementale de Developpement Culturel

Le venin du théâtre

Arguia Théâtre

DE : Rodolf Sirera

MISE EN SCENE : Panchika Velez

AVEC : Jean-Claude Bourbault
et Laurent Collard


COPRODUCTION : Arguia Théâtre, Département des Landes

Ribérac - Salle polyvalente
Mardi 31 janvier – 21h
TEL : 05.53.92.52.30
TARIFS : Adultes 13€, Adhérents 8€, -25 ans et chomeurs 5€.

Excideuil - Salle du château
Jeudi 2 février – 20h30
TEL : 05.53.52.35.19
TARIFS : Adultes 8€, Etudiants 4€, scolaires 3€.


La Feuillade - Foyer rural
Vendredi 3 février – 20h30
TEL : 05.53.52.35.19
TARIFS : Adultes 11 €, Adhérents 8€, -14 ans, chômeurs et etudiants 6€.


DUREE : 1h20


Au 18ème siècle, un marquis érudit, passionné de théâtre, convie chez lui un grand acteur sur lequel il a décidé de tenter une expérience machiavélique… S’ensuit alors un duel psychologique habile et déroutant dans lequel les rapports de force entre les deux
personnages sont poussés à l’extrême. Dans cet échange hors normes, le voyeurisme vient hanter la pièce et plonger le spectateur au coeur même d’un roman noir.

Mise en scène par Panchika Velez, cette pièce de Rodolf Sirera, auteur catalan contemporain, est un conte à rebondissements multiples. Derrière une intrigue cynique, se dégage au fil de la pièce la morale d’une histoire sur le « jeu » de la vie, du pouvoir et des apparences.
Ce n’est pas uniquement un conte philosophique, c’est aussi un thriller haletant où la mort rode sans cesse en évoquant des thèmes résolument intemporels.

Par une mise en scène efficace et rythmée, Panchika Velez a su jouer avec cette atmosphère oppressante où la conversation de salon vire au drame.

A la fois noire et souriante cette pièce renvoie finalement le
spectateur à lui-même : la mort à petit feu qu’est la vie, le venin même de la vie…

Logo ADDC