Théâtre
Association Départementale de Developpement Culturel
MARIE-NOËLE BORDEAUX / Comédienne

Fille de professeurs et petite fille d’instituteurs de l’enseignement public, elle fait ses études de comédienne dans le silence : Mime au Conservatoire de Toronto. Elle commence à parler à l’Ecole Charles Dullin : travaille avec Pierre Valde, Yves Kerboul. Travaille dans la clandestinité au Conservatoire National de Paris avec Pierre Vial (la bonne âme du sé-Tchouan. B.Brecht).

Puis elle joue Shakespeare, Molière, Marivaux, Duras, dans des mises en scène de Pierre Orma, René Jauneau, Alain Dare. Se risque dans un premier solo conçu à partir de poèmes écrits par son père, André Bordeaux, mise en scène de François Rozier.
Suivent cinq années de créations burlesques avec le Théâtre de la MIE DE PAIN (Séance Friction, Terminus Hôpital) et de nombreuses tournées à l’étranger. Elle s’arrête un temps à Montréal et à San Franscisco pour travailler comme assistante du mettteur en scène Robert Dion pour Ubu Roi.

De retour en France, après un mariage, deux bébés, quelques courts métrages et une brève apparition dans La Petite Voleuse de Claude Miller, elle devient pendant trois ans l’assistante de Sylvain Maurice pour Le Précepteur de J. Lenz, et les stages de formation d’acteurs sur le Cabaret et le Monologue.
Parallèlement, elle est aussi lectrice pour THEATRALES l’association (découverte et promotion des écritures dramatiques contemporaines) devenu ANETH. Association pour laquelle elle anime aussi des ateliers Lire le Théâtre en école primaire en partenariat avec le Théâtre Dunois.

Depuis 1998, elle a joué dans des spectacles mis en scène par Colette Froidefont : Greek de Steven Berkoff, Echos sur le sable d’Algérie de Gilbert Barba et Au pont de Pope Lick de Naomi Wallace.

Elle a joué dernièrement Madame Verlaine dans Campagne Première, une pièce écrite et mise en scène par Antoine Bourseiller.

Logo ADDC