Théâtre
Association Départementale de Developpement Culturel
LA PLUIE

Compagnie Théâtre du Sorbier
De Daniel Keene
traduction Séverine Magois
Mise en scène, Colette Froidefont
Avec, Marie-Noële Bordeaux
Costume, Chris Peninou
Durée, 45 minutes
A partir de 9 ans



Suite aux intempéries de fin janvier, deux représentations du spectacle La Pluie ont du être annulées, elles sont reportées aux:

· mardi 24 mai à 10h
au Collège de Piégut-Pluviers

(représentation scolaire)

· vendredi 27 mai à 20h30
à la Médiathèque de Champagnac de Bélair
(représentation tout
public) - Spectacle gratuit

Renseignements et réservations :
05 53 03 68 50
Partenaires :
Art et culture en Mussidanais, Association Mosaïques,
Collectif des Voix de l’Hiver du canton d’Excideuil,
Association Arcades et Jeunesse Alloise, Municipalités de Saint-Etienne de Puycorbier, Saint-Méard de Gurson, Saint-Antoine de Breuilh, Saint-Seurin de Prats, Vélines, Saint-Sulpice d’Excideuil, Saint-Pantaly d’Excideuil, Alles sur Dordogne, Vergt, Cendrieux, Bouniagues, Issigeac, Piégut-Pluviers, Champagnac de Bélair, ADDC.

Implantée en Dordogne, le Théâtre du Sorbier, anciennement Vache Cruelle est dirigé par Colette Froidefont qui signe la mise en scène de ce texte de Daniel Keene « La Pluie ».
Cette pièce courte témoigne de la déportation, de toutes les déportations … de façon allusive, poétique et lumineuse.
Hanna est une vieille femme sans âge, qui a laissé sa maison… Elle est mémoire, dépositaire des images et traces du passé, chargée de la transmission et gardienne de la pluie. Elle s’inscrit dans la légende du juif errant… mais elle n’est marquée par aucune tradition particulière. C’est un personnage universel sans domicile, sans famille, sans religion
Hanna a été jeune. Elle se trouvait simplement là à l’époque et à l’endroit où toutes sortes de gens montaient dans un train bondé et ne revenaient jamais. Elle ne sait plus pourquoi elle se trouvait là, mais elle se souvient de ces gens et particulièrement de ce flacon de pluie que lui avait confié un petit garçon – la pluie tombée sur le toit de sa maison - et qu’il fallait garder en attendant qu’il revienne.

Un spectacle conçu pour tous les publics, et imaginé pour des représentations dans des lieux non théâtraux, autour d’un personnage qui vient témoigner en montrant quelques traces de l’Histoire.

Logo ADDC