Arts Plastiques

l’art est ouvert

du 23 septembre au 4 novembre 2005

SARLAT

Association Athéna
Atelier du Lavoir
5 rue d’Albusse
24200 Sarlat
Tél. 06 83 36 97 86

   

 

Dominique Lacoudre

Sophie Lecomte



 
 


Exposition du 23 septembre au 4 novembre 2005

Ouverte du mercredi au samedi de 14h à 18h

Vernissage : samedi 8 octobre 2005 à 17h30




   

 





SARLAT
Association Athéna

Dominique Lacoudre

 

 

Né en 1966 à Périgueux. Vit et travaille à Nantes (44)

Le travail de Dominique LACOUDRE a été présenté récemment lors de nombreuses expositions personnelles et collectives : “ Nous autre ” musée d’histoire d’Auxerre et centre d’art de l’Yonne (2005), “ Et vous, qu’êtes - vous pour moi ? ” école d’arts plastiques (Châtellerault, 2005), “ Le dessin XXL ” le lieu unique (Nantes, 2002), “ Dessins croisés ” Frac des pays de la Loire (les sables d’Olonnes, 2002), …
Il a également collaboré à l’édition de livres d’artiste et réalisé des campagnes d’affichage dans les villes d’Auxerre, Caen, Pessac et Châtellerault.

Dominique Lacoudre privilégie des techniques à la mise en oeuvre légère, des dessins au trait fragile et ininterrompu, souvent punaisés à même le mur, où il met en scène un univers personnel et quotidien, décliné par séries, comme celle intitulée Les Pleins de 1995, consacrée aux objets destinés à recevoir du liquide (arrosoir, bouteille, thermomètre…). Comme pour mieux en révéler l’essentiel, l’artiste saisit de la réalité des signes, des indices, qui une fois isolés sur la page blanche et privés de contexte ou d’arrière plan, acquièrent un fort pouvoir d’évocation. Quand il convoque le monde de l’enfance ou l’image du corps, thèmes récurrents de son travail, c’est pour dévoiler avec beaucoup d’humour et de légèreté ses obsessions, ses rêves : j’aimerais être…, Les Lécheurs, Les Pisseurs
(Extraits du texte de Dominique Lacoudre)

OEuvres exposées : dessins – peintures



image de l’artiste

 


 

Sophie Lecomte

 

 

Née en 1969 à Paris. Vit et travaille à Montreuil (93)

Son travail a été montré récemment lors de nombreuses expositions personnelles et collectives : “ Artificialia II ” musée Barrois (Bar-le-Duc, 2005), “ El tecido del cuerpo social ” museo do traje (Salvador de Bahia, Brésil, 2004), “ L’art chemin faisant ” Pont-Scorff (Morbihan, 2004), “ Love Vidéo ” Galerie EOF et la vitrine (Paris, Limoges, 2004), “ Nature et magique ” Monum’vert (château de Pierrefonds, 2003),…
Sophie LECOMTE a également réalisé des résidences d’artiste à l’étranger comme au Brésil, en Hongrie, Taiwan et en Grèce.

Entre douceur et cruauté, Sophie Lecomte élabore une poétique de l’hybridation, qui cherche à renouer avec une mémoire oubliée, diluée.
Sensible à la présence des matériaux naturels, elle glane de petits trésors, lichen, cailloux, épines, mues de serpents, insectes…qui, métamorphosés deviennent ainsi les traces et les réminiscences de nos êtres passés, fantasmés.
Ses oeuvres manifestent les liens, qui nous unissent aux trois règnes animal, végétal, minéral dont la mémoire, si on veut bien s’y attarder, bat encore. Une sorte d’histoire naturelle personnelle qui se développe par analogies et résonances, englobant parfois dans ses filets, contes, métamorphoses et mythes, comme autant de passerelles vers le passé singulier et collectif. Ces assemblages étranges font écho à la logique fascinante des cabinets de curiosités y tissant le même désir ingénu d’entrevoir le secret des créations de la Nature. Nécessairement fragmentaire, l’oeuvre pousse en réseaux, se ramifie et se nourrit des gestes répétés d’une Pénélope-Arachnée.

OEuvres exposées : sculptures



«La botte de Diane»
tissus, cuir, épines de roses – 31 x 11 x 23 cm

Logo ADDC