Le principe des Résidences de l’Art en Dordogne est un bon moyen de faire connaissance avec l’art que créent les
jeunes artistes actuellement.



Qu’est-ce que le principe des Résidences de l’Art en Dordogne ?

Un ensemble d’une dizaine d’organismes, en convention avec la DRAC/Ministère de la Culture et le Conseil général de la Dordogne, coordonné par l’ADDC Arts plastiques et soutenu par le Conseil régional d’Aquitaine, qui accueille à tour de rôle des plasticiens.



Qu’est-ce qu’une résidence pour un artiste ?

Pour un artiste, une résidence est un séjour d’étude et d’enrichissement, dans un lieu éloigné de son domicile, qui offre des ressources d’inspiration et des conditions de travail. Autrefois les peintres prenaient la route et faisaient le voyage en Italie, par exemple.

Aujourd’hui, les artistes aiment venir en Dordogne, toujours à la recherche de modèles, de références - celles de cultures et de civilisations passées - mais aussi d’histoires et de modes de vie différents de ceux que la plupart pratique dans les villes.



Quels intérêts pour les organismes
d’accueil ?


Découvrir, comprendre, participer, partager !
C’est une bonne méthode pour approcher les coulisses de l’« art contemporain », la façon de travailler des artistes et la connaissance de leurs œuvres.

Des rendez-vous ou des rencontres spontanées favorisent le suivi de la résidence et, parfois, une collaboration étroite avec l’artiste peut entraîner à participer à la création. Tous ces échanges et toutes ces expériences se partagent inévitablement entre grands et petits, aussi bien autour de la table familiale qu’à l’école, au collège et au lycée.
 

Comment cela fonctionne ?

Un sujet, un choix : Plutôt sculpteurs ou photographes, vidéastes ou peintres ? Le lauréat est déterminé par toutes les personnes qui collaborent au financement et à la vie de la résidence et qui constituent le comité de pilotage. Son travail est choisi afin de nourrir une réflexion, un projet, une orientation culturelle.

Trois mois et deux expositions : L’artiste est invité durant trois mois consécutifs ou non. Une convention est établie entre lui, l’organisme qui le reçoit et l’ADDC, afin de régler d’un commun accord, le programme, tous les apports et toutes les tâches de chacun.

Dès son arrivée, l’artiste présente certains de ses travaux aux habitants lors d’une exposition et lorsqu’il termine sa résidence, il expose les recherches qu’il a faites et les réalisations qui en découlent.

Des rencontres et des projets pédagogiques : chacune de ces manifestations est l’occasion de rencontres et matière à développer des projets avec des classes grâce à l’assistance des conseillers pédagogiques de l’Education Nationale.




Comment entrer dans le réseau ?

Il est possible d’entrer au titre d’un organisme privé ou public : association, municipalité, commune ou communauté de communes, établissement d’enseignement, service public, entreprise…

Tout d’abord, il est bon de prendre connaissance des conditions de participation. Ensuite, il suffit de faire connaître son désir à la Direction régionale des Affaires Culturelles d’Aquitaine/Ministère de la Culture ou au Conseil général de la Dordogne. Cette demande permet le premier contact avec la déléguée départementale pour les Arts plastiques et la programmation de réunions utiles à l’organisation d’un premier accueil



Violaine Marolleau,

Chargée de la coordination des Résidences de l’Art en Dordogne














Association de Départementale de Développement Culturel