La situation géographique de Thiviers explique son passé historique. En effet, ville fortifiée au Moyen Age, édifiée sur un promontoire, Thiviers, ville-porte, eut beaucoup à souffrir des remous de l'histoire. Maintes fois assaillie, occupée, détruite puis rebâtie, rien ne subsiste de cette longue période mouvementée entre Guerre de Cent Ans et guerres de religions. Les édifices les plus anciens ne remontent qu'au XVème et XVIIème siècles.

Vous pourrez donc voir le château de Vaucocourt (XVIème) dont les fondations sont du XIIIème, les châteaux de Banceil, La Filolie, Razac, ainsi que de vieilles demeures du XVIème dont les frontons de porte en pierre sont sculptés tels l'ancienne tour de guet située rue de la Tour, l'ancien presbytère, etc...

Vous pourrez également visiter l'église romane Notre Dame dont les fondations et les chapiteaux magnifiquement sculptés sont du XIIème. Plusieurs fois remaniée, les dernières modifications sont du XVIème.

Thiviers fut un centre de production de faïences : deux faïenceries s'y succèdent, du milieu du XVIIIème au premier quart du XXème siècle, soit pendant plus de 174 ans. La première sera créée un peu avant 1755 par Nicolas Dubourdieu. La seconde sera créée en 1853 par Sicaire Demarthon, associé à Pierre Gendreau. Elle disparaître en 1929. Divers exemplaires de ces fabrications sont en exposition au Musée du Foie Gras à Thiviers.

N'oubliez pas que Thiviers qui est une ville étape importante sur les Chemins de Saint Jacques de Compostelle, se situe exactement sur la voie historique du Vézelay. Les pèlerins ont emprunté cette voie depuis des siècles. Aujourd'hui, ils peuvent trouver à Thiviers et ses alentours immédiats de nombreux signes Jacquaires (la Croix Saint Roch, la Croix Saint Jacques, etc...). L'hébergement des pèlerins est possible à Thiviers même (renseignements aux S.I).


Pour tout renseignement :
Syndicat d'Initiative de Thiviers
8 place du Maréchal Foch
24 800 THIVIERS

Tél. : 05.53.55.12.50
e-mail :
si.thiviers@perigord.tm.fr