SINFONIA EN PERIGORD

. Sinfonia 2006 : Les Grands Maîtres




 

Les Grands Maîtres

Cette année sera marquée à n’en pas douter par le Jubilé Mozart…
Nous avons donc saisi l’opportunité de cet anniversaire, pour célébrer à notre manière les Grands Maîtres de musique de Jean Sébastien Bach à Mozart.
Nous retrouverons ainsi, par un itinéraire non linéaire quelques œuvres qui laisseront la trace d’une musique à la fois géniale et populaire, et dont le temps n’a pas effacé le souvenir et les a transmises jusqu’à nous.

En ouverture de cette 16e édition, le Théâtre de verdure du Parc Gamenson accueillera les 80 musiciens du Concert Spirituel pour donner une lecture éclatante des Fireworks et Watermusic de Haendel, avant de nous livrer leur vision toute en dynamisme du
génie de Mozart, dans le cadre de sa résidence au festival pour trois concerts éblouissants. A travers ses 3 programmes, Hervé Niquet met en perspective les compositeurs baroques européens de référence que sont Haendel, Bach et Mozart avec les grands compositeurs baroques français de la même époque : Campra, Rigel, Dandrieu.

Jordi Savall nous transportera dans les délices de sa Viole. Bach, sera honoré comme il se doit que ce soit grâce aux messes brèves, aux concertos pour deux et trois clavecins, aux Variations Goldberg, ou encore par les sonates et partitas pour violon seul. Vivaldi, Charpentier, Couperin et tant d’autres compositeurs ressuscités par le talent d’interprètes d’exception participeront tous au cours de cette 16e édition de l’évocation des Grands Maîtres de Musique.

Et qui mieux que de grands interprètes, jeunes et moins jeunes, pouvions nous inviter en Périgord dans cette célébration ? Hervé Niquet, Jordi Savall, Patrick Bismuth, Benjamin Alard, François Guerrier, Elisabeth Joyé, Ashley Solomon et tant d’autres encore qui nous rejoindront à Sinfonia pour célébrer avec tout le talent qui se doit, ces compositeurs de génie. En tout, 14 concerts clôturés par l’ensemble Florilegium et l’undes tout premier contre-ténor de notre époque, Derek Lee Ragin , qui ranimera le mythe Farinelli pour notre plus grande joie.

Cette édition 2006, peut être une des plus festives du festival, vous invite, vous l’avez compris à des réjouissances éclatantes. Nous retrouverons ainsi les plus brillants des interprètes européens, dans un Périgord où la magie des lieux sait entrer enrésonance parfaite avec l’éternité de la musique.

David Théodorides

Ce site est hébergé par le Conseil Général de la Dordogne