SINFONIA EN PERIGORD

. Sinfonia 2006 : Les Grands Maîtres




 


17 h 30 : Conférence-Concert
La Viole d’Orphée - L’Orgue des Lumières

Présentation de Jean-Charles Léon, Musicologue
La viole d’Orphée fut décrite par Michel Corrette dans une méthode de 1781. L’instrument, adapté sur une viole de gambe alors tombé en désuétude, est monté de cordes métalliques, pour certaines doublées, (les deux aiguës), pour les trois graves filées.

21 h : Lachrimae Consort
Philippe Foulon, Viole d’Orphée
Soliste : Olivier Vernet, Orgue

L’Orgue des Lumières
J.F. HAENDEL - A.VIVALDI -
M. CORRETTE

“L’orgue des lumières, comme les autres instruments, participera au développement récent du concerto.” Le grand Haendel fut certainement à l’origine des premiers concertos pour orgue dès 1737.
Vivaldi ne fut pas en reste puisqu’il composa le très beau concerto pour orgue et violon en ré. Michel Corrette qui prit certainement connaissance des œuvres de Haendel lors d’un voyage en Angleterre, admirait beaucoup les compositions du maître de musique londonien.”
Jean-Charles Léon

 

Ce site est hébergé par le Conseil Général de la Dordogne