Depuis les temps les plus anciens, Limeuil fut apprécié pour sa position avantageuse à la confluence de la Dordogne et de la Vézère, mais aussi pour sa terrasse calcaire qui offrait de remarquables possibilités de défense.
Les rivières furent à l'origine de la construction de la forteresse pour faire face aux redoutables vikings, qui remontèrent leurs cours, entre les VIII et XIème siècles.
Plus tard, devenue forteresse féodale, Limeuil contrôla la région de par sa position stratégique, mais cela lui valut de se retrouver au centre des rivalités Franco-Anglaises de la Guerre de Cent Ans.
Mais l'accalmie fut de courte durée; le XVIème et ses guerres de religion rendirent à Limeuil son rôle de forteresse. C'est à cette même époque, alors que s'entre-tuaient dans les alentours catholiques et protestants, que naquit au château sa plus célèbre habitante : Isabeau de Limeuil.
 


LE PARC DE LIMEUIL

Acquis en Mars 1998 par la commune, il est situé sur un éperon rocheux qui domine à la fois le confluent des rivières Dordogne-Vézère et le village. Vous pourrez découvrir un Arboretum d'une soixantaine d'espèces conçu en 1891 et très peu modifié depuis sa création.
Vers 1895, le Docteur Linares, à son retour du Maroc a fait modifier cette demeure et quelque années plus tard, il a ajouté le quatrième étage et le crénelage en pierre ainsi qu'un minaret d'inspiration mauresque.


"De ce point, on a la plus splendide vue du Périgord. Les deux vallées bordées de hautes collines chauves, boisées ou cultivées à mi-côte, se développent harmonieusement en cirques immenses. Il ferait bon avoir là, sur ces hauteurs, loin de la vie de la foule, une petite maison où se reposer des fatigues de la vie et oublier en contemplant ce spectacle enchanteur, nos vaines agitations et les tristesses contemporaines..."

Eugène LE ROY.
(Extrait de "Carnet de notes d'une excursion de quinze jours en Périgord")

Après tant de misères et de violences, il n'est pas étonnant que Limeuil soit au centre du soulèvement des croquants de 1594 et d'un soulèvement rural en 1636. Au XIXème siècle, Limeuil se relève et atteint son apogée économique avec le commerce fluvial. Avec la batellerie, les deux rivières trouvent leur rôle majeur. Puis le chemin de fer vient concurrencer l'eau et entraine
Limeuil vers le déclin et la perte de ses ouvriers et de ses artisans.
Mais, ce charmant village retrouve de sa splendeur et de
son animation au rythme de sa municipalité, de ses artisans
d'art, de ses commerçants et de ses visiteurs.


 Pour tout renseignement :
Syndicat d'Initiative de Limeuil

24510 Limeuil
Tél. : 05-53-63-38-90
e-mail :
si.limeuil@perigord.tm.fr