Abbevillien -n.m. et adj
(De Abbeville, Somme). Terme employé pour désigner des outils épais taillés en bifaces par percussion à la pierre et ayant gardé une grande quantité de cortex sur l'un des côtés et à la base. Il appartient à la culture Acheuléenne.
 
 
Acheuléen -n.m. et adj.
(De Saint-Acheul, Somme). Ensemble culturel préhistorique caractérisé par des outils taillés en bifaces ou en hachereaux accompagnés d'outils sur éclats : racloirs, grattoirs et objets encochés.
 
 
Aurignacien -n.m., et adj.
(De Aurignac, Haute-Garonne). Ensemble culturel préhistorique caractérisé par des silex taillés, dont les bords comportent des retouches écailleuses (lames, pointes, grattoirs), par les premières pointes en os et l'apparition de l'art figuratif. Connu de 35.000 à 20.000 ans avant notre ère.
 
 
Australopithecus -n.m.
(Du latin australis, austral et du grec pithecos, singe). Hominidés. Les premiers ont été trouvés en Afrique du Sud : faible capacité crânienne (460 à 600 m3). Les plus anciens datent de 4,5 millions à 1 million d'années.
 
 
Chaîne opératoire.
Enchaînement de gestes relevant d'une technique partant d'un bloc brut pour arriver à un produit fini.
Exemple : chaîne opératoire du "débitage Levalloi".
 
 
Cro-Magnon (Homme de)
Squelettes trouvés sous l'abri Cro-Magnon aux Eyzies et qui ont donné leur nom à un ensemble humain "sapiens sapiens", connu entre 30.000 et 10.000 ans avant notre ère et qui comporte d'autres vestiges célèbres comme les hommes de Combe-Capelle, de Grimaldi, de Chancelade, etc. Ils sont nos ancêtres directs.
 
 
Datation -n.m.
Détermination par une méthode de l'âge d'une couche, d'un fossile ou d'une structure. La radiochronologie offre plusieurs méthodes :
- méthode du Carbone 14,
- méthode du potassieum-argon,
- méthode de l'uranium-thorium,
- thermoluminescence.
 
 
Débitage -n.m.
Terme désignant l'action de fractionner intentionnelllement un bloc de matière première.
 
 
Déchet -n.m.
Terme désignant l'ensemble des éclats et débris abandonnés provenant d'un débitage : déchets de taille.
 
 
Ere -n.f.
Une des plus grandes divisions géochronologiques.
- L'ère primaire : 570 à 235 millions d'années.
- L'ère secondaire : 230 à 65 millions d'années.
- L'ère tertiaire : 65 à 2 millions d'années.
- L'ère quaternaire : plus de 2 millions d'années à nos jours.
 
 
Façonnage -n.m.
Taille d'un bloc par une suite d'enlèvements d'éclats afin d'en extraire un outil ou une ébauche. Par exemple : le façonnage d'un biface.
 
 
Gîte -n.m.
Dans le cas présent, lieu où l'on trouve en plus ou moins grande quantité de la matière apte à la taille. Par exemple : "Gîte de silex".
 
 
Homo habilis
Homme de petite stature, à capacité crânienne de 500 à 800 cm3, connu vers 1,8 - 1,6 millions d'années, en
Afrique. Il est l'auteur d'industries de petits galets aménagés.
 
 
Homo erectus
Déjà proche de l'homme actuel, taille 1,70 m, capacité crânienne assez réduite (750 à 1 250 cm3), front fuyant, bourrelet sus-orbitaire, mâchoire robuste. On distingue parmi eux les Pithécanthropiens afro-asiatiques (Java, Chine, Afrique) et les Anténéandertaliens européens de 700.000 à 80.000 ans avant notre ère (Tautavel, France).
 
 
Homo sapiens sapiens
Ancêtre de l'homme actuel dont il se différencie peu anatomiquement. On distingue parfois des ensembles ou des races (Cro-Magnon, Chancelade, Grimaldi). Auteur des sculptures, gravures, peintures rupestres.
Connu depuis quelque 35.000 ans avant notre ère.
 
 
Lame, lamelle -n.f.
Eclat allongé dont la longueur est d'au moins deux fois supérieure à la largeur. La lamelle est une petite lame.
 
 
Magdalénien -n.m. et adj.
(Du gisement de la Madeleine, Dordogne). Ensemble culturel du Paléolithique supérieur comportant des silex taillés (burins, pointes ou microlithes) et de nombreux outils osseux (sagaies, aiguilles et harpons barbelés). On lui attribue de nombreux témoignages artistiques sur objets ou sur les parois des grottes. De 15.000 à 9.000 ans environ avant notre ère.
 
 
Mésolithique -n.m. et adj.
Ce terme désigne les industries situées entre le Paléolithique supérieur et le Néolithique.
 
 
Moustérien -n.m. et adj.
Terme désignant la principale culture du Paléolithique moyen, durant plus de 150.000 ans. Il est avec son artisan, l'homme de Néandertal, présent sur toute l'Europe.
 
 
Moustérien de tradition acheuléenne
Il désigne un des faciès du Paléolithique moyen et se caractérise par son industrie lithique riche en bifaces.
 
 
Néolithique -n.m. et adj. (Age de la pierre nouvelle).
Ce terme désigne la transformation totale du mode de vie des groupes humains depuis les origines (domestication et cultures par exemple). Dans la fabrication de l'outillage en pierre, cela se concrétise notamment par l'adoption d'une finition par polissage d'outils liés aux activités agricoles.
 
 
Paléolithique -n.m. et adj. (Age de la pierre ancienne).
Ce terme désigne la première période de l'Ere quaternaire où apparurent les premières civilisations humaines avec des outils de pierre taillés il y a plus de 2.000.000 d'années.
 
 
Paléolithique inférieur, moyen, supérieur.
Subdivisions du Paléolithique :
- Paléolithique inférieur : d'environ 2.000.000 d'années à 3.000.000 ans avant notre ère;
- Paléolithique moyen : d'environ 300.000 ans à 35.000 ans avant notre ère;
- Paléolithique supérieur : d'environ 35.000 ans à 9.500 ans avant notre ère.
 
 
Périgordien -n.m. et adj.
Ensemble culturel du Paléolithique supérieur caractérisé par ses silex taillés en pointes, ses burins et ses lames à dos abattu par des retouches abruptes. De 35.000 à 20.000 ans avant notre ère.
 
 
Remontage -n.m.
A partir d'une série de pièces lithiques, archéologiques ou expérimentales, c'est la mise en évidence de l'ordre et de l'agencement des enlèvements successifs provenant tous d'un même bloc.
 
 
Solutréen - n.m. et adj.
(De Solutré, localité de Saône-et-Loire). Ensemble culturel du Paléolithique supérieur caractérisé par des outils et des armes de silex taillés de façon très régulière grâce à des enlèvements, par percussion, plats et envahissants ("feuille de laurier") et des retouches par pression, parallèles, fines et couvrantes ("feuille de saule", "pointe à cran"). Les Solutréens sont les inventeurs des aiguilles à chas en os et les auteurs de nombreuses sculptures et peintures. De 20.000 à 16.000 ans environ avant notre ère.
 
 
Support - n.m.
Tout élément à partir duquel on façonne un outil par retouche.
 
 
Technologie expérimentale
Liée directement à l'étude archéologique, elle permet de vérifier certaines observations et déductions, mais aussi de tester des hypothèses.