Les hommes du Magdalénien ont été confrontés au climat extrême du dernier maximum glaciaire. Ces chasseurs-collecteurs nomades ont pu utiliser des tentes en peau habitat particulièrement adapté à leurs déplacements.
Dessin de JG Marcillaud.