Ce gisement est un vaste abri sous roche, long de 180 m, maintenant effondré.
Il fut découvert par E. Lartet et H. Christy en 1862, puis fouillé par de nombreux préhistoriens jusqu'à ce que D. Peyrony y réalise, de 1921 à 1935, des fouilles méthodiques atteignant la base des dépôts jusque-là ignorée.
Par la suite, des travaux ponctuels ont été menés par F. Bordes.

 

Les industries trouvées dans ce site s'échelonnent sur plusieurs périodes du Paléolithique supérieur. C'est au cours du Magdalénien qu'est survenu un effondrement de la voûte de l'abri. Les énormes blocs qui sont tombés alors, ont scéllé les niveaux archéologiques et permis leur conservation jusqu'à nos jours.

 

 

L'abri sous roche avant l'effondrement de la voûte,
il y a 12 000 ans.