La classification du Paléolithique en cultures, a été réalisée sur la base des vestiges conservés de la culture matérielle. Le végétal, comme la plupart des matériaux organiques, n'étant pas conservé, les classifications portent sur les outils en silex, en os ou en bois de renne.


 

Pour obtenir ce cadre classificatoire, on a créé des types d'objets selon :
- la fonction supposée
- la morphologie
- la technique de fabrication
- ou avec, bien souvent, le croisement de ces approches.

 

 

Extrait du film Le temps des chasseurs solutréens.
Réalisateur Pascal Magontier


En France, dès 1869, G de Mortillet propose la définition de la période Moustérienne d'après les industries du gisement du Moustier.

Cette période est caractérisée par l'assemblage de plusieurs outils, racloirs, pointes, etc.


D'autres cultures ont été définies autour de la présence d'un seul outil caractéristique appelé fossile directeur. On peut citer les feuilles de laurier et la pointe à cran pour le Solutréen, le burin de Noailles pour le Gravettien.