Maurice ALBE
Nature morte aux raisins
Oeuvre acquise par le Conseil Général de la Dordogne en 2003

Nature morte aux raisins
1961 - Huile sur toile
73 X 50 cm

 

A propos de l'oeuvre

"Les natures mortes peintes du Maurice Albe, qu'elles soient de 1914, 1965 ou 1976, qu'il vive à Paris ou en Périgord, qu'elles se nomment: Nature Morte à la chaise, aux raisins, aux tomates, au paquet de Gauloises, contiennent une trés grande variété d'éléments; chacun de ces éléments s'individualise, trés fortement s'accorde et diffuse sa propre lumière. Son intimité avec le sujet lui permet de traduire avec subtilité les rapports que les objets entretiennent entre eux, à travers les couleurs, les formes, les espaces, les lignes. Composition et exécution du tableau sont trés abouties. Son pinceau dessine et peint à la fois: la pelure jaune et ocre d'un oignon, les damiers bleux et noirs d'une nappe. Ses natures mortes ne sont pas des instants de vie inachevée. Elles nous transportent, chaque fois, dans la nostalgie d'une intemporalité éphémère. (...) Dans chacune de ses compositions nous apparaît sa grande sensibilité, celle qui s'exalte, au moment où il organise, en ne laissant rien au hasard, où il compose soigneusement. Enfin, il contemple, avant de s'asseoir devant son chevalet; ce que les Anglais ont appelé Still life. Maurice Albe va peindre des objets qu'il rendra vivants, rayonnants intérieurement et d'une grande harmonie"

(Anne Picaud-Voltzenlogel, in MAURICE ALBE un artiste et son pays, par François Bordes, Edition Fanlac / Conseil Général de la Dordogne, page 58)

 

Fermer la fenêtre

 



Son univers




© F.D.A.C. 2006 Tous droits réservés