Direction de l'économie et de l'emploi
Conseil Général de la Dordogne
L'économie, une priorité du Département

L’objectif assigné à la Direction de l’Economie et de l’Emploi est de conduire une politique d’action économique avec pour soucis prioritaires :

- le maintien et la création d’emplois, - le développement de la richesse du territoire départemental,
- l’aménagement territorial harmonieux favorisant une revitalisation économique.

Pour atteindre ces objectifs, le service se doit de:
- valoriser les atouts existants sur le territoire,
- valoriser les moyens mis en œuvre,
- compléter l’existant en se dotant de moyens nouveaux,
- veiller à ce que l’ensemble soit intégré dans le milieu local ainsi que dans les politiques nationale et régionale.

La Dordogne, championne de France des Emplois-Jeunes !

C’est en Dordogne, en novembre 1998, que Martine Aubry est venue signer le 150 000e emploi jeune au niveau national. Elle souhaitait ainsi souligner la réussite particulière de ce programme dans notre département.
A ce jour, 1500 emplois ont été créés en Dordogne. Le Conseil Général a largement contribué à ce succès puiqu’il aide les communes, syndicats de communes et associations à financer la part du salaire non prise en charge par l’Etat. En 2001, le Conseil Général a choisi de s’engager sur la voie du soutien à l’économie en accompagnant et en renforçant les actions de la Région ou de l’Etat.
Cette aide qui vise plus particulièrement les PME-PMI doit être poursuivi afin de les y accompagner dans leurs actions visant à améliorer la qualité ainsi que pour la maîtrise de leur environnement
En outre, l’arrivée prochaine de l’autoroute A89 doit permettre de dynamiser quelques zones d’activités importantes pour l’activité industrielle du Département. De plus, la création du service « Economie Solidaire » constitue une action forte visant à améliorer l’insertion des personnes en difficulté dans un département qui est en déficit de formation.
Ces orientations devraient se traduire par:
- une meilleure connaissance des besoins de nos PME-PMI,
- la mise en place d’aides adaptées aux évolutions et aux nouvelles règles de marché,
- la création de 3 ou 4 zones d’activités importantes prêtes à accueillir des industriels sur l’axe A89. l’amélioration de l’insertion des RMISTES en favorisant leurs projets de créations d’activité.

Sommaire
Retour
Suite
Contacts e-mail