Sommaire

Histoire
Moulin de Pinard
Moulin Martin
Moulin à papier de Couze
Fabrication du papier
Papèterie de Vaux-Malherbeaux

Base images
Bibliographies
Index
Contacts




                   

Le défibrage

Le défibrage du tissu s'effectue suivant deux procédés qui se sont succédés dans le temps: le plus ancien est celui de la pile à maillets, inventée par les italiens au XIIIe siècle.

C'est une immense cuve en pierre dans laquelle vient frapper plusieurs maillets munis de clous. Une roue immense (six mètres de diamètre), au moulin de la Rouzique, fournit avec le mouvement impulsé par l'eau, l'énergie nécessaire à la batterie de maillets qui défibrent le chiffon qui se transforme en pâte.

L'opération de défibrage à l'aide de la pile à maillets dure de 30 à 40 heures. Il était par conséquent difficile pour un moulin ne possédant que 4 à 5 piles, de produire beaucoup de pâte, donc beaucoup de papier.

La pile hollandaise inventée à la fin du XVIIe siècle permet de raffiner du chiffon en une dizaine d'heures environ.

C'est une grande cuve ovale dont la partie principale est un cylindre de fonte muni de lames transversales qui déchiquettent les tissus. La pâte obtenue, égouttée, lissée, blanchie est portée dans une pile à ouvrer. La concentration de la pâte est déterminée en fonction du grammage voulu, c'est à dire du poids du papier au centimètre carré.
     

Cette base a été conçue par le Lycée St-Joseph de Sarlat puis réalisée et hébergée par
le Conseil Général de la Dordogne