Sommaire

Histoire
Moulin de Pinard
Moulin Martin
Moulin à papier de Couze
Fabrication du papier
Papèterie de Vaux-Malherbeaux

Base images
Bibliographies
Index
Contacts




              

 Des conditions favorables

Si la tradition papetière est ancienne à Couze, c'est que tout un ensemble de conditions favorables étaient réunies pour la fabrication du papier. Tout d'abord l'eau. La Couze est une petite rivière aux allures de torrent qui se jette dans la Dordogne. Son débit assez régulier et sa force ont incité l'homme à l'utiliser pour faire tourner des moulins. La qualité de l'eau et sa composition ont joué un rôle déterminant dans l'implantation des fabricants de papier. Il est en effet nécessaire de disposer d'une eau particulièrement pure pour blanchir les chiffons. Enfin, notons la bonne situation géographique de Couze à 17 kilomètres en amont de Bergerac, proche de la Dordogne, fleuve commerçant où circulent les gabarres. Elle facilite l'approvisionnement de la matière première (chiffons...) et la commercialisation du papier vers Bordeaux, puis de là vers l'Europe du Nord.


     

Cette base a été conçue par le Lycée St-Joseph de Sarlat puis réalisée et hébergée par
le Conseil Général de la Dordogne