Sommaire

Histoire
Moulin de Pinard
Moulin Martin
Moulin à papier de Couze
Fabrication du papier
Papèterie de Vaux-Malherbeaux

Base images
Bibliographies
Index
Contacts




           

QUELQUES ELEMENTS D'HISTOIRE

La présence du moulin seigneurial est attestée dans un testament daté du 20 mai 1505 de Dauphin Pastoreau, seigneur de Javerlhac, en faveur de ses quatre filles.

En 1681, le moulin passe aux mains de Nicolas de Labrousse, seigneur de Verteillac qui acquiert la seigneurie de Jumilhac. Lors de la Révolution Française, les descendants de Nicolas de Labrousse émigrent et leurs biens sont confisqués.

En 1793, la municipalité de Javerlhac vend le moulin et ses dépendances au meunier fermier, Bernard Bordas. L'acte de vente stipule: " Un moulin situé sur la rivière du Bandiat, composé de deux meules à blé, dont une à froment et l'autre à mixture... après un examen de la valeur de tous les susdits objets, estime qu'elles sont de la valeur de la somme de quatre mille huit cents livres..."

La même année, le maire de Javerlhac Jean Vallade Lacaud déclare que le moulin "peut produire 200 livres de farine à l'heure " soit plus que la plupart des autres moulins des alentours. Son activité est alors importante et " il n'est gêné que très peu par de très grosses eaux, tandis que Jommelières est obligé de ne pas faire moudre au moins 2 mois par an..."
     

Cette base a été conçue par le Lycée St-Joseph de Sarlat puis réalisée et hébergée par
le Conseil Général de la Dordogne