Vidéo...(74 ko)


Vidéo... (193 ko)

 
Vidéo... (61 ko)

Lascaux...

Pour les périodes de 300 000 ans à 10 000 ans avant J.C. le Périgord recèle plusieurs milliers de gisements et près de la moitié des grottes ornées de France.


La grotte de Lascaux - Montignac - découverte en 1940 révèle l'un des ensembles d'art pariétal les plus remarquables du paléolithique supérieur, situé par l'étude stylistique à la fin du solutréen et au début du magdalénien (environ - 17 000 ans). La disposition de la grotte permet d'envisager un sanctuaire aux parois ornées de représentations - bovidés, chevaux, cerfs, bouquetins...- associées à des signes symboliques dont le sens est encore incertain.

 

Afin d'enrayer sa dégradation, la grotte est fermée au public depuis 1963. Un fac-similé de la grotte est situé à 200 mètres de la grotte originale, reproduisant les deux galeries - la "Salle des Taureaux" et le "Diverticule Axial"- constituant une véritable prouesse technologique. Les reliefs et peintures polychromes exécutées comme il y a 17000 ans avec des colorants naturels, permettent au grand public d'accéder indirectement à ce site.

    > Pour une plus grande image cliquez sur celle qui vous intéresse (40 Ko environ)

 

 

 

 
 La grotte de de Rouffignac
ou grotte aux Cent Mamouths
est une des plus grandes grottes ornées connues à ce jour -10 kms de galeries et 270 peintures ou gravures -.
 Les peintures du magdalénien (-18000 ans)
de la grotte de Villars ont été découvertes en 1958. Vous pourrez admirer, sous une fine pellicule de calcite qui leur donne cette couleur bleue si particulière, une fresque de chevaux ainsi que la fameuse scène du sorcier et du bison, l'une des rares représentations humaines de l'art préhistorique.